Leonard Cohen. Seul l'amour
  • Éditeur québécois

La carrière de Leonard Cohen s’est déployée par vagues successives. Admiré et célébré d’abord comme poète, il a donné l’essentiel de son message dans ses trois premiers albums. Si les suivants, plus singuliers, ont surtout été appréciés par les connaisseurs, des anthologies ont rapidement greffé ces nouvelles chansons au répertoire des premières années. En même temps, des reprises par des interprètes de toutes les générations et de tous les styles, de la musique de film, des spectacles hommages ont fait connaître son œuvre à des publics toujours nouveaux. À l’occasion de tournées mondiales ayant débuté en 2008, on peut dire qu’un Cohen nouveau est apparu.

Formé par la culture juive et la pratique du zen, il prend aussi bien la figure d’un sage que d’un prophète aux yeux du public. Par sa maîtrise de l’écriture, il s’adresse de façon très personnelle à ses auditeurs, qui reçoivent ses chansons comme des lettres qu’il leur aurait personnellement adressées. L’art de vivre qu’il enseigne est essentiellement un art d’aimer : dans le contexte d’une civilisation qui décline et d’un temps qui tire à sa fin, seul l’amour offre une occasion de lumière et de rassemblement pour les cœurs esseulés et malmenés par la vie.