Les Weird
  • Éditeur québécois

Traduit de l’anglais par Nicolas Dickner

Quelle famille, aussi tricotée serré soit-elle, ne compte pas quelques mailles à l’envers ? Les Weird ne font pas exception. Leur grand-mère Annie, sorte de marraine de conte de fées tordu, le sait : c’est elle qui leur a attribué à la naissance des dons qui ont finalement gâché leurs vies. Des malédons, en somme : Richard, l’aîné, est à l’abri du danger, Lucy ne peut s’égarer, Angie pardonne tout…

Alors qu’Annie devine qu’elle va mourir, le vingt avril à dix-neuf heures trente-neuf très exactement, elle confie à Angie la mission de rassembler les Weird afin que les malédons puissent être levés. Débute dès lors une course folle pour réunir le clan éparpillé, du Manitoba jusqu’au Palace-roulathèque-disco Magie mauve du royaume d’Upliffta.

L’inimitable Andrew Kaufman signe une saga familiale nouveau genre, variation pétulante et pleine de malice sur un thème universel : au fond, quelle famille n’est pas un peu Weird ?