Un dimanche à la piscine à Kigali
  • Éditeur québécois

Bernard Valcourt est journaliste. Il a été témoin de la famine en Ethiopie. Il a vu la guerre au Liban. Il n'a plus rien à apprendre au sujet de l'horreur dont les hommes sont capables. Et c'est par désœuvrement qu'il accepte, au début des années 90, de se rendre au Rwanda pour mettre sur pied un service de télévision. Chaleureusement accueilli au Québec à sa parution, ce premier roman de Gil Courtemanche a fait l'objet de traductions dans plus de vingt pays et sera bientôt porté au grand écran. «Avec cet ouvrage, exceptionnel, douloureux pour l'esprit, accablant pour l'espèce, vous aviez pénétré dans le pays des morts, partageant la marche funèbre d'un homme blanc aimant par-dessus tout une femme noire au cœur d'une Afrique rouge de sang. [...) Entrer dans ce livre, c'est accéder à un univers où le jour ne se lève plus.» - Jean-Paul Dubois, Le Nouvel Observateur

Table des matières

Table des matières
Un dimanche à la piscine à Kigali 1
Préambule 9
1 11
2 25
3 29
4 47
5 67
6 91
7 113
8 161
9 173
10 187
11 205
12 225
13 253
14 265
15 275