Amerindia
  • Éditeur québécois

De nos jours, on ne défend plus l’idée que les peuples autochtones conquis et colonisés étaient sans culture ou sans histoire, tout en reconnaissant néanmoins que leur histoire était obscure et leur univers culturel opaque pour les premiers voyageurs européens. Roland Viau écrit ici la rencontre entre l’Europe et l’Amerindia en donnant la parole à l’Autre. Sa perspective est globale, proche de la world history – symbiose entre les disciplines de la mémoire: ethnologie, histoire et archéologie – et loin de la vision d’un monde façonné par le seul Occident.
Sans poursuivre le procès d’intention fait aux colonisateurs de l’Amérique du Nord, l’auteur dresse un portrait saisissant des Autochtones à travers le récit de leurs traditions orales, leurs cosmologies et leurs mythes. Il nous invite à penser le monde dans sa longue durée et dans la compréhension des relations souvent conflictuelles entre les sociétés dominantes du Nord et les nations encore globalement dominées du Sud. Roland Viau est chercheur-enseignant au Département d’anthropologie de l’Université de Montréal et a publié, entre autres choses, cinq essais anthropologiques et historiques, dont Enfants du néant et mangeurs d’âmes, Prix du Gouverneur général, et Du pain et du sang. Les travailleurs irlandais et le canal Beauharnois paru aux PUM en 2013.

Roland Viau est chercheur-enseignant au Département d’anthropologie de l’Université de Montréal et a publié, entre autres choses, cinq essais anthropologiques et historiques, dont Enfants du néant et mangeurs d’âmes, Prix du Gouverneur général, et Du pain et du sang. Les travailleurs irlandais et le canal Beauharnois paru aux PUM en 2013.

Table des matières

Table des matières
Amerindia 1
Préface 11
Une marque de déférence 19
Première partie 23
1. Ethnohistoire, mode d’emploi 25
Deuxième partie 53
2. Divines origines. Brève histoiredes premiers temps 55
3. Hochelaga. Quand Montréal avait un nom indien 61
4. La terre veuve. Où est passéela Laurentie iroquoienne? 67
5. Les frères d’Agreskwe. Guerre et paixen Iroquoisie 77
Troisième partie 85
6. Philosophie d’un mythe. Tadodaho et la Société des Guerriers 87
7. Montréal 1701-2001. Commémorer une paix pour en acheter une autre 107
8. Une société de la forêt. L’Algonquinie avant la tutelle 121
9. Une utopie religieuse. La mission népissingue de l’Île-aux-Tourtes 143
10. Tous sauvages. Dérives et misères de la civilisation 165
Un chantier d’avenir 182
Notes 185
Remerciements 249
Liste des illustrations 250
Liste des tableaux 251