Pomme d'amour sucrée
  • Éditeur québécois

Moi (en lui courant après) : Minute ! J’ai pas fini !
Jacob : Moi, oui.
Moi (en marchant à côté de lui) : Je crois que tu t’es fait une fausse impression de moi. Je veux pas gagner à tout prix, tu sais. Je veux juste amener de nouvelles idées. Changer les choses, quoi !
Jacob (en s’arrêtant pour me regarder) : Les filles comme toi, je sais les reconnaître à mille lieues à la ronde. Vous vous croyez tout permis parce que vous êtes mignonnes et que tout le monde vous écoute. Et bien, j’ai des petites nouvelles pour toi, Dylane Morin ! Je ne vais t’accorder aucune chance ! C’est moi qui vais remporter ces élections ! Parce que, contrairement à toi, j’ai d’autres priorités dans la vie que le maquillage et les vêtements ! Maintenant, laisse-moi tranquille, j’ai des occupations hautement plus importantes !
Moi (en le regardant partir, la bouche grande ouverte) : Sérieux…? Tu me trouves mignonne ?
Il a secoué la tête, sans même prendre le temps de me
répondre.